Le Collegium Maius et l’Université Jagellonne

ul. Jagiellońska 15

Aujourd'hui:

pas d'information trouvée

L’Université, fondée par le roi Casimir le Grand en 1364, est la plus ancienne de Pologne et la seconde université de cette partie de l’Europe après Prague. Le Collegium Maius – le plus ancien bâtiment universitaire polonais – a déjà plus de 500 ans.

L’Université Jagellonne, fondée par le roi Casimir le Grand en 1364 comme « Académie de Cracovie », est la plus ancienne université polonaise et la seconde de cette partie de l’Europe après Prague (1348). Cependant, après la mort du monarque, l’Académie disparut. Nous devons sa renaissance à la reine Edwige (1373-1399), aujourd’hui canonisée, qui obtint du pape le droit d’y fonder la prestigieuse Faculté de Théologie. Son époux, le roi Ladislas Jagellon, offrit à l’Académie de Cracovie un bâtiment situé au croisement des rues Ste-Anne et Jagiellońska ; on recommença à y dispenser des cours à partir de 1400. Au XVe siècle, on relia les bâtiments voisins en fondant le Collegium Maius, avec sa cour ornée d’une galerie en arcades. 

A cette époque, l’Académie attirait des étudiants de toute l’Europe. Elle était célèbre pour son enseignement du droit, des mathématiques et de l’astronomie. Nicolas Copernic, auteur de la théorie héliocentrique du système solaire, y étudia dans les années 1491-1495. Selon la légende, c’est à l’université cracovienne qu’approfondissaient leurs connaissances de la magie et de la sorcellerie le docteur Faust et l’alchimiste polonais, le sorcier maître Twardowski. C’est aussi à cette époque que Nawojka, la première étudiante selon la légende, franchit les murs de l’Université – dans un habit d’homme, il s’entend (car les femmes n’avaient pas le droit d’y étudier).

L’université, nommée en 1817 Université Jagellonne en hommage à ses fondateurs royaux, vécut une nouvelle période d’épanouissement dans la seconde moitié du XIXe siècle. L’enseignement des sciences naturelles, des mathématiques et des lettres y était florissant. L’université maintint son prestige au XXe siècle, malgré les turbulences de la période communiste. Parmi ses diplômés célèbres, citons les Prix Nobel Ivo Andrić et Wisława Szymborska, ainsi que le futur pape Jean Paul II.

Le Collegium Maius est un magnifique exemple d’architecture gothique. Le rez-de-chaussée est occupé par des salles de lecture, où jadis avaient lieu les cours. Les salles du premier étage – Libraria, Stuba Communis et Aula – servent toujours pour les réceptions, les réunions du sénat, l’élection des recteurs, les rencontres importantes et les conférences. Jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, le Collegium Maius servait de lieu de résidence aux professeurs de théologie – des escaliers mènent de la cour aux appartements.

Depuis le XXe siècle, le Musée de l’Université Jagellonne abrite une collection d’œuvres d’art et de souvenirs, ainsi qu’une collection d’instruments scientifiques. La chambre de Copernic expose une panoplie d’instruments astronomiques et astrologiques de la seconde moitié du XVe siècle. 

Voir également:

  • Le portail gothique original au-dessus de l’entrée principale
  • L’encorbellement de la Stuba Communis (pièce commune dans laquelle les professeurs prenaient leurs repas)
  • La galerie en arcades aves son escalier „professoral” menant aux galeries du 1er étage, les voûtes en diamant des galeries
  • Le puits ancien
  • La Porta Aurea – entrée gothique de la Libraria (bibliothèque)
  • L’Horloge moderne avec des personnages mobiles liés à l’histoire de l’université
  • Les instruments scientifiques historiques et les insignes des recteurs, ainsi qu’un astrolabe arabe de 1054, de même que le « Globe Jagellon » – connu comme le premier où l’on ait représenté l’Amérique qui venait d’être découverte.
  • L’Oscar offert par le metteur en scène Andrzej Wajda, la médaille du Prix Nobel offerte par la poétesse Wisława Szymborska et la médaille d’or des Jeux Olympiques de Robert Korzeniowski.
  • Le Jardin ouvert des Professeurs
  • Le Collegium Iuridicum (53, rue Grodzka), un des plus anciens bâtiments de l’Université Jagellonne, datant du début du XVe siècle et destiné aux juristes, d’où son nom.
  • Le Collegium Novum (24, rue Gołębia), bâti dans les années 1880. C’est là que se trouve le rectorat de l’Université et qu’ont lieu les évènements importants : soutenances de doctorats, collations de doctorats honoris causa.

On peut visiter le Collegium Maius tous les jours jusqu’au crépuscule.

ul. Jagiellońska 15
OK We use cookies to facilitate the use of our services. If you do not want cookies to be saved on your hard drive, change the settings of your browser.