L’église Saint-André

ul. Grodzka 54

Aujourd'hui:

pas d'information trouvée

Cette église, une des plus anciennes de Cracovie, nous émerveille par sa forme romane austère avec laquelle contrastent les heaumes baroques des tours. L’intérieur frappe par son riche mobilier baroque et rococo.

Cette église, une des plus anciennes de Cracovie, nous émerveille par sa forme romane austère, avec laquelle contrastent les heaumes baroques des tours ajoutées au XVIIe siècle. L’intérieur a également un caractère baroque.

Dans les premières années de son existence, l’église Saint-André avait également des fonctions défensives importantes. On l’appelait même le château bas – à l’opposé du château royal, situé sur la colline du Wawel. Le bâtiment possède des gros murs en pierre, difficiles d’accès ; dans leur partie inférieure se trouvent des meurtrières pour les archers. Le corps de l’église est flanqué de deux tours octogonales avec des fenêtres jumelées. Selon le chroniqueur Jan Długosz (XVe siècle) ce bâtiment renforcé a résisté de manière efficace à l’assaut des Tatares en 1241, en servant d’abri aux habitants de la ville détruite.

Au XIVe siècle, l’église fut confiée à l’ordre des Clarisses et c’est pour elles qu’on éleva le couvent adjacent. La sévère règle monacale exige que les sœurs mènent une vie de contemplation et interdit tout contact avec le monde. Il paraît que dans le chœur de l’église apparaît parfois le personnage d’une vieille femme plongée dans la prière… Il s’agit de sœur Cassilde – nonne morte sans avoir réglé sa dette, contractée auprès d’un marchand pour aider des parents pauvres. Elle n’aurait retrouvé la paix éternelle seulement après avoir réussi à convaincre une riche aristocrate de la régler à sa place. La sœur reconnaissante promit alors de prier pour sa bienfaitrice.

Dans le trésor du couvent, les sœurs gardent des objets précieux, dont des reliquaires médiévaux et des figurines du mystère de la Nativité du début du XIVe siècle, offertes probablement par Elżbieta Łokietkówna, sœur du roi Casimir le Grand.

Voir également:

  • Les décors en stucs de Baltasar Fontana, la chaire à prêcher en forme de nef
  • l’autel principal avec la représentation de Saint-André
  • le chœur musical rococo et l’orgue

 L’église est ouverte uniquement pendant les offices.

ul. Grodzka 54
Sur: entrée libre
OK We use cookies to facilitate the use of our services. If you do not want cookies to be saved on your hard drive, change the settings of your browser.