Le sanctuaire de la Miséricorde divine

ul. Siostry Faustyny 3-5

Aujourd'hui:

pas d'information trouvée

Un des plus importants sanctuaires du monde – des millions de pèlerins s’y rendent chaque année pour contempler la Miséricorde divine près de la tombe de sainte Faustine et du tableau Jésus j’ai confiance en toi.

La nouvelle basilique été édifié au tournant des XXe et XXIe siècles à côté du couvent de la Congrégation des sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde. Les sœurs – appelées souvent en Pologne « madeleines » du nom de Sainte-Marie Madeleine, patronne des maisons pour les filles et les femmes ayant besoin d’un renouveau moral profond, se sont fixées à cet endroit à la fin du XIXe siècle. La sœur Faustyna Kowalska (décédée en 1938), dont les visions ont donné naissance au culte de la Miséricorde divine, est enterrée dans la chapelle Saint-Joseph du couvent. En 1931, le Christ, vêtu d’une tunique blanche et avec deux grands rayons sortant de son cœur percé, s’est révélé à sœur

Faustine en lui ordonnant d’établir une Fête de la Miséricorde le premier dimanche après Pâques. L’image du Christ décrite par sœur Faustine a été peinte sur un tableau portant l’inscription Jésus, j’ai confiance en toi. Selon les paroles de la sainte, les rayons (le rouge signifie le sang, le pâle signifie l’eau) symbolisent les Saints sacrements et l’Eglise née du flanc percé du Christ. Ils rappellent également les dons du Saint-Esprit symbolisés dans la Bible par l’eau. Pendant la IIe Guerre mondiale de nombreux pèlerins se rendirent dans la chapelle pour prier aux pieds du tableau considéré comme miraculeux. Parmi eux, il y avait Karol Wojtyła, qui plus tard, en tant que prêtre et évêque, célébra une messe solennelle de la Miséricorde divine devant le tableau rendu célèbre par ses grâces. En 2000, en tant que pape, il canonisa sœur Faustine.

Pendant le pontificat du pape polonais, le culte de la Miséricorde divine s’est répandu dans le monde entier, et des copies du tableau sont vénérées sur tous les continents. A côté de l’ancien couvent on a édifié un grand ensemble de bâtiments modernes qui constituent actuellement le plus grand centre mondial de ce culte. La nouvelle basilique de la Miséricorde divine, capable d’accueillir environ 5000 personnes, est consacrée consacrée en 2002 par le pape Jean-Paul II, qui pendant la cérémonie confia le monde entier à la Miséricorde divine. La forme de l’édifice est en lien avec les rayons sortant du cœur de Jésus des visions de sainte Faustine.

Chaque année des millions de pèlerins viennent à Cracovie du monde entier. Le dimanche de la Miséricorde réunit des milliers de fidèles. Tous les jours à l’heure de la Miséricorde (15h), les fidèles vénèrent le moment de la mort du Christ sur la croix et prient à l’intention de la miséricorde dans le monde.

Voir également:

  • Les reliques de sainte Faustine sur l’autel latéral de l’ancienne église devant le tableau Jésus, j’ai confiance en toi et le prie-Dieu en marbre pour les pèlerins avec une relique de la sainte
  • L’autel principal dans la nouvelle église avec le tableau de Jésus Miséricordieux exposé à la lumière et le plus grand vitrail de Cracovie (148 m2), représentant le signe de la Miséricorde Divine – une croix illuminée dans le soleil
  • La chapelle de l’Adoration perpétuelle – monument d’action de grâces à Dieu pour le pontificat de Jean-Paul II
  • La tour panoramique, comptant 315 escaliers (et l'ascenseur), de laquelle on peut apercevoir par beau temps les Tatras

 

Informations sur le sanctuaire, l’annonce des groupes de pèlerinage, les conférences, la réservation des dates de messes, la visite de la tour panoramique et de la chapelle Communio Sanctorum.
+48 12 351 88 00, 12 252 33 11, 12 252 33 33, fax 12 263 79 97
pielgrzymki@milosierdzie.pl

Messes : lundi-samedi : 9h, 10h30, 12h, 15h20, 18h,
dimanche et fêtes 9h, 10h30, 12h, 13h30, 15h20, 18h

ul. Siostry Faustyny 3-5
12 252 33 11
OK We use cookies to facilitate the use of our services. If you do not want cookies to be saved on your hard drive, change the settings of your browser.