La synagogue Tempel

ul. Miodowa 24

Aujourd'hui:

10:00-16:00
ouvert

La synagogue Tempel mérite d’être visitée au moins pour deux raisons. D’abord, parce qu’il faut absolument voir les vitraux synagogaux, qui sont les seuls à être aussi bien conservés en Pologne. Ensuite, parce qu’il s’agit d’une synagogue non orthodoxe.

Le magnifique ensemble de 36 vitraux avec des motifs floraux et géométriques décore les fenêtres du rez-de-chaussée et du premier étage. Beaucoup d’entre eux portent encore la signature des fondateurs.

 De plus, il s’agit d’une synagogue bien peu orthodoxe. Le nom de tempel – signifiant temple – se rapportait au temple de Salomon détruit à Jérusalem. Les Juifs réformistes rejetaient la thèse de sa reconstruction ultérieure et voyaient leur unique patrie à l’endroit où ils vivaient.  

Cette synagogue de Cracovie a été construite en 1860-1862. Elle a été agrandie à plusieurs reprises par la suite (d’une abside pentagonale, d’un balcon néo-Renaissance, de basses nefs latérales et après la dernière guerre, de bains rituels – mikveh).

Le programme progressiste de la synagogue Tempel était caractérisé par les prêches prononcés chaque semaine alternativement en polonais et en allemand. Parmi les prédicateurs, le rabbin Ozjasz Thon, député à la Diète polonaise dans l’entre-deux-guerres, était le plus éminent. La participation des femmes au chant, aux côtés du chantre et du chœur, constituait une autre innovation. Aussi, la synagogue Tempel était violemment critiquée par la communauté juive orthodoxe groupée autour de la synagogue Remuh.

Pendant la Seconde guerre mondiale la synagogue Tempel servit de dépôt, mais l’intérieur n’a pas subi de dégâts comparables à ceux des autres édifices. L’imposant aron ha-kodesh a été préservé, ainsi que les galeries en bois pour les femmes et les décorations polychromées du plafond et des galeries. Le culte a pratiquement cessé après la mort du dernier chantre Abraham Lesman en 1985.

De nos jours, Tempel est un lieu de prière, mais aussi d’événements culturels – la synagogue accueille par exemple les concerts du Festival de la Culture juive. La mikveh a repris son activité.

Dans les années 2006-2008, grâce à la fondation du prince de Galles, on a élevé derrière le bâtiment un Centre de la Communauté juive.

Voir également:

  • Sur la façade principale, les tables du Décalogue en marbre noir avec des lettres dorées
  • L’intérieur de la synagogue, de style mauresque.

 

Fermée les samedis et les jours de fêtes juives.

Heures d'ouverture:
01 janvier - 31 mars
lun.-ven. 10:00-16:00, sam. closed, dim. 10:00-16:00
01 avril - 01 octobre
lun.-ven. 10:00-18:00, sam. closed, dim. 10:00-18:00
01 octobre - 31 décembre
lun.-ven. 10:00-16:00, sam. closed, dim. 10:00-16:00
ul. Miodowa 24
Sur: sans obstacles
OK We use cookies to facilitate the use of our services. If you do not want cookies to be saved on your hard drive, change the settings of your browser.