La place Lasoty

plac Lasoty, Kraków

Aujourd'hui:

pas d'information trouvée

La place Lasoty est un des coins les plus pittoresques de Cracovie. Elle est située sur la colline Lasoty – dans le voisinage de la place Rynek Podgórski, du parc Bednarskiego et du tertre de Krakus - mais disimulée derrière l’église Saint-Joseph, en dehors des voies touristiques habituelles. La place est entourée par des villas de style art nouveau du tournant du 19e et 20e siècle. C’est dans une de ces villas, au n°3, chez la famille Wisłocki, qu’habitait le lieutenant Antoni Stawarz, l’instigateur de la libération de Cracovie des mains des Autrichiens en 1918. Ce militant clandestin parvint à réunir un petit groupe de soldats polonais en vue de désarmer l’armée autrichienne stationnant à Cracovie. Le 31 octobre 1918, le jeune lieutenant quitta son logement pour se rendre dans la caserne autrichienne de la rue Kalwaryjska (aujourd’hui Place Niepodległości) et prendre possession du bâtiment avec une poignée de conspirateurs. Il avait auparavant confié à sa propriétaire Maria Wisłocka une certaine somme d‘argent pour l’achat de rubans blancs et rouges. Mme Wisłocka réunit des femmes de confiance qui préparèrent pendant la nuit un grand nombre de cocardes aux couleurs nationales pour ceux qui voudraient se joindre à l’action de la libération de la ville. Une plaque sur le fronton du bâtiment commémore la présence du lieutenant Stawarz dans la villa. Le bâtiment appartient actuellement à une personne privée et ne peut être visité que de l’extérieur. 

Au-dessus de la villa des Wisłocki, sur un petit square de la place Lasoty se trouve un socle avec le buste d’Edward Dembowski – l’un des organisateurs de l’insurrection manquée de Cracovie en 1846. Cet élan patriotique, qui eut lieu à l’époque des grands mouvements libertaires dans toute l’Europe, misait sur l’affranchissement des paysans pour les gagner à la cause insurrectionnelle. Cependant les paysans se dérobèrent au combat, et Edward Dembowski, qui les incitait à se révolter, fut tué d’une balle autrichienne alors qu’il marchait à la tête d’une procession religieuse à caractère patriotique. Il fut enterré dans l’ancien cimetière Podgórski, au n°1 de l’allée Powstańców Sląskich

Deux petites rues charmantes, qui portent les noms de Stawarz et Dembowski, partent de la place Lasoty et commémorent ces héros cracoviens de la lutte pour l’indépendance.

 

plac Lasoty, Kraków
OK We use cookies to facilitate the use of our services. If you do not want cookies to be saved on your hard drive, change the settings of your browser.